Jouets

Perturbateur endocrinien : les jouets sont-ils dangereux ?

Vous pensiez qu’il suffisait d’investir dans un jouet estampillé CE, pour garantir la sécurité de votre enfant ? Malheureusement, ce n’est pas le cas. En effet, le label CE n’est plus un gage de qualité pertinent, puisque même les jouets répondant aux exigences strictes de qualité et de sécurité de l’Union Européenne contiennent des substances toxiques, et notamment les perturbateurs endocriniens. Mais alors, qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ? Quels sont ceux que l’on retrouve dans les jouets de puériculture et leurs effets sur la santé ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir. Bien sûr, nous vous donnerons également des conseils, pour choisir au mieux les jouets de votre enfant.

Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ?

Comme son nom l’indique, un perturbateur endocrinien est une substance qui va perturber l’équilibre hormonal. De quelle façon ? En réalité, les perturbateurs endocriniens possèdent une constitution très proche des hormones. De ce fait, l’organisme s’y perd et les conséquences sur la santé peuvent être graves. Sur le long terme, les perturbateurs endocriniens peuvent influer de manière négative sur le développement de bébé, le système cardiovasculaire, ainsi que sur la fertilité.

En d’autres termes, les perturbateurs endocriniens constituent un risque non négligeable pour la santé et la sécurité de votre enfant, il est donc essentiel de les éviter. Pour cela, il faut connaître son ennemi ! Poursuivez votre lecture, pour découvrir les différentes substances toxiques que l’on peut retrouver dans les jouets pour enfant.

Quels sont les perturbateurs endocriniens présents dans les jouets ?

  • Le BPA, ou bisphénol A : on le retrouve dans certains types de plastiques alimentaires, mais aussi dans les jouets en polycarbonate.
  • Les phtalates : ils intègrent la composition des jouets gonflables, puisque ces produits sont employés dans le but d’assouplir les matières plastiques. Ces perturbateurs endocriniens touchent directement le système reproducteur et peuvent être à l’origine de l’infertilité. Les jouets pour enfant de moins de 3 ans contenant des phtalates sont interdits en Europe.

Nous vous avons présenté les différents perturbateurs endocriniens que l’on retrouve généralement dans les jouets pour enfants. Mais d’autres substances représentent elles aussi un risque pour la santé de votre bébé, nous vous proposons de les découvrir.

D’autres substances toxiques sont présentes dans les jouets de nos enfants

  • Les métaux lourds : même s’ils sont de plus en plus rares, il est possible de retrouver du plomb, du mercure ou du cadmium dans certaines peintures. Les métaux lourds peuvent causer des maladies graves, comme le saturnisme ou des encéphalopathies. Ils sont également à l’origine d’anémies.
  • Le formol : cette substance toxique cancérigène est utilisée dans le vernis des jouets en bois.
  • Les parfums synthétiques : ce sont de puissants allergènes qui peuvent provoquer des problèmes respiratoires, de la fièvre, mais aussi des problèmes de peau.

Nos conseils, pour investir dans des jouets pour enfant sécurisés et sans danger

Vous connaissez maintenant l’action des perturbateurs endocriniens sur la santé de votre bébé, ainsi que les différentes substances toxiques à éviter absolument. Nous vous proposons maintenant des conseils et astuces, qui vous aideront à sélectionner des accessoires sains et sans danger pour votre progéniture : choix des matériaux de conception, bonnes habitudes à prendre au moment de l’achat, apprenez dès maintenant à bien choisir les jouets de puériculture.

Le matériau de conception : un critère très important à ne pas négliger

Les principaux perturbateurs endocriniens présents dans les jouets pour enfant se trouvent dans les différents plastiques. Aussi, nous vous encourageons vivement à privilégier les jouets en bois, un matériau bien plus sain pour la santé de votre enfant. Attention : le bois contreplaqué et le bois vernis contiennent du formol, ils sont eux aussi à éviter.

Si toutefois vous n’avez pas la possibilité d’investir dans de tels accessoires, dans ce cas, assurez-vous que le jouet pour enfant qui vous intéresse ne contient pas de PVC, un type de plastique hautement toxique pour la santé de votre enfant.

Notre conseil : des jouets en caoutchouc naturel comme Sophie la Girafe, a voir ici, sont parfaits pour les bébés, puisqu’ils sont à la fois malléables, agréables au toucher et sans aucun danger.

Choisir des jouets pour enfant : les bons gestes

  • Éviter les jouets parfumés : comme nous l’avons vu précédemment, les parfums de synthèse sont des allergènes.
  • Toujours se renseigner avant d’acheter : lire des comparatifs ou des avis et prendre connaissance de la composition du produit, voilà qui pourra vous aider à y voir plus clair. Le guide du jouet de Women in Europe for a Common Future (WECF) est disponible gratuitement sur Internet et vous propose une mine d’informations, qui vous seront utiles pour bien préparer votre prochain achat.
  • Après achat, laissez “reposer” le jouet avant de le donner à votre enfant : si toutefois vous avez investi dans un jouet en plastique, celui-ci doit s’aérer afin de libérer des éventuels solvants qu’il peut contenir. Les solvants sont eux aussi des produits toxiques, dangereux pour la santé de votre enfant.