Jouets

Sophie La Girafe Hochet Bébé, n°1 des ventes

Quel que soit votre âge, où que vous viviez en France, et même dans le monde, vous connaissez sans aucun doute la célèbre Sophie la Girafe, un jouet pour enfant particulièrement apprécié des bébés, mais aussi des parents. Sophie la Girafe est vendue partout : dans les magasins de puériculture bien sûr, mais également sur les boutiques en ligne, et même dans les centres commerciaux traditionnels. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi cette adorable girafe en caoutchouc était si appréciée ? Quelle était son histoire ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici, dans cet article. Nous allons vous présenter la marque Vulli, qui commercialise Sophie la Girafe, ainsi que les raisons du succès de ce très célèbre hochet pour bébé.

L’histoire de Sophie la Girafe, une success story à la française

C’est en 1961 que l’entreprise Delacoste a l’idée de créer Sophie la Girafe. Spécialisée dans la conception de jouets pour enfant en forme de cheval ou de chien, la société décide de diversifier ses produits. Si cette fameuse girafe porte le nom de Sophie, c’est parce que la création du tout premier hochet de ce genre date du 25 mai, le jour… de la sainte Sophie, bien évidemment ! Plus d’informations sur l’histoire de ce hochet pour bébé sont à voir sur ce site.

Dès la mise sur le marché de Sophie la Girafe, le nouveau jouet connaît le succès, notamment en raison de ses propriétés d’éveil, qui séduisent les parents. Lorsque l’entreprise Vulli rachète le fabricant de Sophie la Girafe Delacoste, il participe à son expansion à travers le monde. Vous connaissez très certainement la marque Vulli pour son célèbre arbre magique, un autre jouet très apprécié des enfants et des parents. C’est grâce à elle, et plus particulièrement à Alain Thirion (ancien directeur de Smoby), spécialiste des accessoires de puériculture et des jouets pour enfants, que Sophie est commercialisée aujourd’hui partout dans le monde.

Depuis sa création en 1961, la girafe est vendue dans 50 pays différents. En presque 60 ans d’existence, on compte plus de 55 millions d’exemplaires vendus, ce qui est tout simplement incroyable. Mais alors, pourquoi Sophie est-elle si appréciée ? Quelles sont les raisons de son succès ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir, dès à présent.

Sophie la Girafe : quelles sont les raisons du succès ?

Si Sophie s’écoule comme des petits pains depuis sa commercialisation en 1961, ce n’est pas seulement en raison de son aspect très sympathique, ou encore de sa capacité à accompagner les bébés dans leur éveil. En effet, elle possède d’autres caractéristiques, qui lui ont permis de devenir le jouet chouchou des parents, mais aussi des enfants.

  • Une confection d’origine naturelle et saine pour les enfants : la marque Vulli, qui commercialise aujourd’hui Sophie la Girafe, a fait le choix d’une matière première 100 % naturelle, issue de l’arbre hévéa. Vous l’avez deviné, il s’agit du caoutchouc, obtenu à partir du latex. Mais ce n’est pas tout, puisque la peinture de Sophie la Girafe se compose uniquement de pigments naturels. De ce fait, elle convient parfaitement à une utilisation par les nourrissons, qui ont tendance à tout porter à la bouche.
  • Un hochet respectueux de la santé des bébés : nous venons de le voir, Sophie la Girafe ne représente pas de danger pour la santé des jeunes enfants. Cela s’explique, d’une part, par sa fabrication 100 % naturelle, mais également par sa conception, qui la rend totalement adaptée à une utilisation par les bébés.

Pourtant, malgré tout ce que nous venons de dire à propos du célèbre hochet, il existe plusieurs polémiques à son sujet. Pourquoi ? Quelle est l’origine de ces rumeurs ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

Sophie la girafe dangereuse

Faut-il donner du crédit aux polémiques autour de Sophie la Girafe ?

Comme nous venons de le mentionner, il existe plusieurs polémiques autour de Sophie la Girafe. Pourtant, de nombreuses sources, comme cet article, démontrent que ce hochet pour bébé est bien sans danger pour les enfants. Intéressons-nous au contenu de ces polémiques.

  • Sophie la Girafe contiendrait du Bisphénol A : la toute première polémique autour de Sophie la Girafe concernait son taux de Bisphénol A. Pour rappel, il s’agit d’un plastique dangereux, nocif pour la santé. Sachez que tous les jouets, avant d’être commercialisés, subissent des tests, afin de s’assurer qu’ils sont conformes aux normes françaises et européennes. De ce fait, si Sophie la Girafe se retrouve dans la plupart des points de vente, c’est qu’elle ne représente aucun danger pour la santé de votre bambin.
  • Sophie la Girafe serait sujette aux moisissures : c’est une maman, ayant utilisé la célèbre Sophie la Girafe dans le bain de son enfant, qui a lancé cette polémique. Or, Sophie la Girafe n’est absolument pas conçue pour être utilisée dans l’eau. De ce fait, en respectant les recommandations de la marque Vulli, aucune moisissure n’apparaît sur Sophie la Girafe.